Bienvenue sur mon blog

l’arme nucleaire et ses effets sur la politique internationale(1)

bombeatomiqueamericaine1.jpg                INTRODUCTION :     

       A 8h15min du matin le 6 août 1945, le bombardier B –29 américain baptisé «  Enola-Gay »et piloté par le commandant Paul Tibbets largua sur la ville japonaise de Hiroshima  la première bombe atomique de l’histoire. C’était la fin de la seconde guerre mondiale, et le début de l’ère  nucléaire. La bombe aller tuer d’un coup 100000 personnes, et provoquer des formes inédites de souffrance humaine. L’américain John hersey fut l’un des premiers à se rendre sur place. Paru d’abord dans « the new yorker » son témoignage est considérée comme l’un des classiques du reportage de guerre (1).

       L’arme  nucléaire est  un  outil  de destruction  massive  qui  utilise l’énergie de l’atome, produite soit par la fission d’atomes lourds (Uranium, Plutonium, dans le cas des bombes A), soit par la fission d’atomes légers (Hydrogène dans le cas des bombes H). 

         Les physiciens commencent à envisager l’emploi de l’énergie atomique et de la bombe atomique dans les années 1930, notamment à la suite des découvertes et des travaux effectués  au collège de France par Frédéric Joliot-Curie, Hans Halban et Lew Kowarski en1939 et 1940. L’histoire de la bombe atomique commence par une lettre signée par Albert Einstein (qui était pourtant pacifiste), adressée, au Président des Etats-Unis, franklin Delano Roosevelt. Dans cette lettre, datée de 2 août 1939, Einstein ainsi que d’autres physiciens, expliquent à Roosvelt que l’Allemagne nazie effectue des recherches sur la fission nucléaire et ses applications possibles dans le domaine militaire, comme la fabrication d’une bombe atomique. Einstein explique que cette bombe est capable de libérer une énergie si colossale qu’elle pourrait détruire une ville entière. 

     Le 14 août 1940, le comité consultatif pour l’Uranium, un organisme fédérale crée par Roosevelt, après avoir pris connaissance de la lettre , demande dans un mémorandum la création d’un projet de recherche sur le thème de la fission de nucléaire et sur ses applications militaire. Une somme de 100000 dollars est débloquée.                        

 (1) le monde diplomatique  août 2005.p.2. 

  pour plus de détail en ce sujet veillez contacter jaouad-17@hotmail.com                                                      

                                                     jaouad daoudi

8 mai, 2007 à 4:59


Laisser un commentaire